• Z’avez pas vu ma copine ?Ce matin, toutes les feuilles des rameaux

    Etaient recouvertes d’une armure de givre

    En transparence apparaissait tel un cadeau

    Une toile d’araignée tissée de patte d’artiste

    Des perles de rosée luisaient en plein soleil

     

    Ce midi, fondaient les gouttelettes nacrées

    Je scrutais chaque branche, chaque tronc

    A la recherche de ma bonne amie l’araignée

    Mais la toile était déserte, rien à l’horizon

    Elle aura cherché quelque abri, un doux logis

     

    Ce soir, l’espérant en vie, je me mis au chaud

    L’esprit torturé, imaginant tous les scénarios

    Cependant voulant me servir du chauffe-eau

    Point de flamme, le néant, c’était un vrai fiasco

    Je décidais donc de lui ouvrir son fichu capot

     

    Cette nuit, épuisée par tant de perturbations

    J’en vins à bout et quelle découverte ! Eh oh

    Eh oh ! Qui squatte en ce lieu sans permission ?

    Ma copine bien sûr qui est venue faire dodo

    Faire sa ponte pertinente, son petit nid douillet.


    8 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "apatani français"

    Y a pas t-à dire les Apatani aiment le riz

    Y a pas t’à dire mon gars, y a la patate aussi

    Y a pas t’à dire, y a trombines tatouées

    Y a pas t-à dire, y a tarins aplatis, estropiés

     

    Y a pas t-à dire chez les Apatani, y a pas tipis tannés

    Y a pas t-à dire, y a tradition de bêtes sacrifiées

    Y a pas t-à dire, y a pas tablettes mais transmissions

    Y a pas t-à dire, au nom d’Abotani, y a religion

     

    Y a pas t-à dire, les Apatani tâtent la grande ourse

    Y a pas t-à dire, y a pas ours dans les yourtes

    Y a pas t-à dire, y sont top culture pour tortore

    Y a pas t-à dire, ce peuple m’intrigue et j’adore !


    6 commentaires

  • Ma bouilleJ’ai coupé mes tifs

    Avec mon p’tit canif

    Snif

     

    Frisettes

    Obsolètes

    Tempête

     

    Coupe Cléopâtre

    Sourcils bien droits

    La classe !

     

    Conquêtes en vue

    Epaules nues

    Fourches disparues

     

    Epi aplati

    Idées rafraichies

    Youpi.


    6 commentaires
  • Canicule, je coince la bulleC’est la transe des fines bulles

    De mon eau pétillante, j’en chope une

    Entre mes doigts l’acidule

    La plonge dans le presse-agrumes

     

    Ah rosée du matin citronnée

    Perles courant jusque sur mon nez

    Je prends mon temps, orange pressée

    J’évite les risques et pépins cet été

     

    Masque du visage au pamplemousse

    J’hydrate ma jolie frimousse

    Sous ce décor, je souris, je glousse

    Un doux arôme coure sur ma bouche

     

    Sur mon transat, je ne fais plus un geste

    Mon seul effort se résume au zeste,

    A la rondelle qui me donne du pep,

    Au plaisir ventilé de la sieste.


    8 commentaires
  •  

     

     

     

    Honni soit…

    Tableau de Caroline TAFOIRY

    Ah ça ! Elle aime manger

    S’en met plein la panse,

    Plein la lampe sans compter

    Rentre presque en transe

     

    Qui c’est-y qui déguste ?

    C’est son petit estomac

    Parfois devenu trop juste

    Pour ingurgiter tous ces plats

     

    Rituel du petit déjeuner

    Six petits suisses au chocolat

    Certainement pas allégés

    Non, des vrais, des bien gras

     

    Au restaurant d’entreprise

    Il lui faut bien deux plateaux

    C’est la reine de la gourmandise

    Mais ne boit pas tel un chameau

     

    Aux quatre heures bien sonnées

    C’est la cerise sur le gâteau

    Histoire d’agrémenter la journée

    Crème Chantilly et sirop

     

    Quand vient le soir, elle cuisine

    De bons petits festins en sauce

    Histoire de finir son pain de mie

    Puis petit bidon s’endort sur le toast.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique