• Extrait N°16 du récit "Un bien pour un mal", ... Coup de pompe ...Le propriétaire du rez-de-chaussée ayant mis en vente, a dû se conforter à la loi, à savoir faire procéder à un diagnostic de performance énergétique obligatoire depuis novembre 2006 et là ! Oh… pas bien. Le compteur électrique date de Mathusalem et aucune prise n’est reliée à la terre. Pas de plombs… de quoi péter un plomb et s’électrocuter dans la cuisine ou la salle de bains ! Cependant, toujours d’après la loi,  le nouvel acquéreur ne peut pas obliger le propriétaire à réaliser des travaux d'amélioration. Il achète en toute connaissance de cause.

    Pour couronner le tout, les impôts s’acharnent sur Anaïs. Après avoir pompé sur sa retraite pour solder les arriérés, ils lui réclament la taxe d’habitation alors que bien qu’Elie vive dans la maison depuis un an, il n’y a ni eau, ni électricité, ni tout à l’égout… en bref, un dégoût total pour ces lois stupides qui nous gouvernent. Anaïs a bien sûr contesté et voici la réponse : « Veuillez fournir les factures d’eau -EDF ou les attestations de coupure du réseau,

    Il vous appartient de justifier de la vacance de votre bien tous les ans au 1er janvier de chaque année, par une attestation de mairie.

    Une attestation vide de meuble de la mairie sera demandée pour l’année 2018. Dès ces éléments en notre possession, le service procèdera au dégrèvement. »

    Beurk beurk beurk ! Il est impossible de fournir des attestations de coupure de réseaux étant donné que cette maison a été laissée à l’abandon depuis le décès d’Emma en 1972. Où donc trouver ces preuves ? De plus les meubles existants font partie de l’héritage et sont là depuis plus d’un siècle. Il n’est bien sûr, pas question de jeter ces meubles qui d’ailleurs sont beaucoup trop lourds à déplacer.

    Cela ne suffit pas que le gouvernement nous taxe de partout, même une masure sans aucun confort est imposable. L’état nous pompe même si nous n’avons pas de pompe à eau et n’en a cure de la misère qui se met en place. On régresse, on revient au Moyen-âge avec ses pratiques barbares   

     

    à suivre !


    4 commentaires
  • Créer sa propre histoire et bien placer les ombres. Euh... c'est truffé d'erreurs ! Qui saura les voir ?

    Bonne journée tout le monde

    Ma 1ère planche BD pour cette session 2018/2019... les ombres


    6 commentaires
  • Sevrage

     

    Ne plus avoir à fumer

    Me rend fumasse

    Je suis prête à exploser

    On dirait l’Etna

     

    Comment font donc tous ces gens

    Pour se passer de cette manie ?

    Est-ce un tic ou un toc dépendant

    Une intoxication qui rend toc-toc, folie !

     

    Je passerais bien à tabac

    Déposer royalement mes euros

    Me faire plaisir encore une fois

    A défaut de toucher le gros lot

     

    Le jour où j’arrêterais

    Comme pour Gainsbourg

    Sonnera le glas bien lourd

    Je suis trop imbibée

     

    Le gouvernement se frottera les mains

    Et notera sur la liste des retraités : moins un

    La sécu perdra quelques deniers : malin !

    Bingo pour l’état, objectif atteint.


    6 commentaires
  • Cherchez l’intrus

     

    Retour du jardin où les abeilles

    M’ont déjà bien asticotée,

    J’aère ma voiture restée en plein soleil

    Je démarre bien contente de ma journée

     

    Il y a comme un bruit bizarre

    Ça cogne de partout, j’y vais mollo

    Craignant bien à la nuit, la panne

    Ici en pleine campagne, un fiasco !

     

    Soudain une sauterelle affolée

    Saute sur mon tableau de bord

    Ne pas perdre le contrôle, gérer…

    Afin de ne pas croiser la mort

     

    De plus en plus traumatisée

    Elle bondit à mon visage ! Je me gare

    Impossible de conduire désormais

    Je suis bloquée, il se fait tard

     

    La miss est tétanisée, ne bouge plus

    Je ne veux pas la bousculer, pauvre bête

    Pour le coup c’est elle qui prend le dessus

    Dans un unique saut digne d’un athlète

     

    Elle s’échappe, traverse la route

    Et atterrit au loin dans les champs

    Mon carrosse roule à nouveau. Somme toute

    Une bestiole peut nous laisser sur le flan.


    7 commentaires
  • Bonjour tout le monde !

    J'ai commencé à illustrer moi-même mon prochain recueil. Ce n'est qu'un début, il y a 29 poèmes.

    A votre avis, quel en est le thème ?

    ... à suivre

    Mon prochain recueil de poésie illustrée


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires