• FièvreJ’ai écouté le silence

    Les yeux rivés

    Sur de jolies courbes

     

    J’ai prié dans une danse

    Le cœur envolé

    Les paupières lourdes

     

    Je suis entrée en transe

    Dans les bras de Morphée

    Profité de la nuit sourde

     

    J’ai fait un voyage intense

    Défiant monts et marées

    Guidée par la grande ourse

     

    Au petit matin, j’étais trempe

    Ma couche était inondée

    De suées bénéfiques, je savoure.


    10 commentaires
  • Mai

     

    MaiCourir comme chat chassant

    Taupes torturant topinambours,

    Bondir bravement butiner

    Prélever pollen, protéger

     

    Papillonner paisiblement

    Voltiger, vaincre vautours

    Jouer joyeusement jardiner

    Sauver semis, saliver !

     

    Balade bleuets bienfaisante

    Chanter comptines, croiser coucou

    Merveilleux mai miellé

    Muguet magique messager

     

    Distribuer douceurs délicieusement

    Brins bonheur beaux bijoux

    Clochettes charmantes choyées

    Egayer, enchanter, enjoliver.

     

    Le tableau est de ma nièce Ger Alby


    6 commentaires
  • La poche Le danseur n’a pas de poche

    La danseuse non plus d’ailleurs

    En spectacle ce serait cloche

     

     

    Ils les ont vidées

    Avant d’entrer en scène

    Ils en ont sorti des secrets !

     

    Une paire de claquettes

    Un tutu, un juste-au-corps

    Et des paillettes

     

    Sans oublier la perruque,

    Le maquillage, les jumelles

    Afin qu’on les reluque

     

    Le clown a de larges poches

    Dans les vestiaires

    Il a fait bonne pioche

     

    Il en a chipé des trésors !

    Des godasses, une clarinette

    Des rêves et des boutons d’or

     

    Ce soir, il fera rire les enfants

    Émerveillera toute la salle

    Magicien, le clown est envoûtant.


    9 commentaires
  • La bosseAssommée par mon volet !

    Comme chaque soir

    A la nuit chargée d’encre noire

    La beauté des nuages je scrutais

     

    Le vent soufflait à qui mieux-mieux

    Je me suis pris une claque magistrale

    Un revers de pan sur mon crâne

    J’ai été sonnée, déconnectée, hors-jeu

     

    Ah ! ça remet les idées en place

    Pour sûr j’ai pris la grosse tête

    Ça pétille là-dedans, c’est la fête

    J’aurais pu me fendre la poire

     

    Février a grignoté un jour sur mars

    Déployant tempêtes et giboulées

    Même les poubelles se sont envolées

    Et au petit matin, plus aucune trace.


    10 commentaires
  • Viol virtuelVieux vicieux velu

    Voyage virtuellement

    Voulant voir vertu

    Volage vadrouillant

     

    Vachard, voyeur

    Vils vacillements

    Vagins vengeurs

    Veillent vaillamment

     

    Violentés Ventrebleu !

    Vent vérité verbalisera

    Verge vaniteuse

    Verdict vertement verbal

     

    Vives voix venimeuses

    Voie verrouilleront

    Visant verrous victorieux

    Véreux vicelard : violon


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique