• Z’avez pas vu ma copine ?

    Z’avez pas vu ma copine ?Ce matin, toutes les feuilles des rameaux

    Etaient recouvertes d’une armure de givre

    En transparence apparaissait tel un cadeau

    Une toile d’araignée tissée de patte d’artiste

    Des perles de rosée luisaient en plein soleil

     

    Ce midi, fondaient les gouttelettes nacrées

    Je scrutais chaque branche, chaque tronc

    A la recherche de ma bonne amie l’araignée

    Mais la toile était déserte, rien à l’horizon

    Elle aura cherché quelque abri, un doux logis

     

    Ce soir, l’espérant en vie, je me mis au chaud

    L’esprit torturé, imaginant tous les scénarios

    Cependant voulant me servir du chauffe-eau

    Point de flamme, le néant, c’était un vrai fiasco

    Je décidais donc de lui ouvrir son fichu capot

     

    Cette nuit, épuisée par tant de perturbations

    J’en vins à bout et quelle découverte ! Eh oh

    Eh oh ! Qui squatte en ce lieu sans permission ?

    Ma copine bien sûr qui est venue faire dodo

    Faire sa ponte pertinente, son petit nid douillet.

    « Bella NotteUn conte de Lény Escudero... Les fourmis... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Octobre 2015 à 06:39

    Ton poème est très beau mais terrible la fin, j'ai très peur des araignées mais j'ai beaucoup aimé tes vers. Bises

    2
    Jeudi 8 Octobre 2015 à 07:38

    Hello Arielle

    Hier nous avons eu la douloureuse épreuve de perdre notre petite chienne Ruby après 16 ans d’amour... Ca va faire un gros vide à la maison. Joli poème....

    Bonne journée à toi

    bizz

     

    Pat

    3
    Jeudi 8 Octobre 2015 à 13:46
    Je n'aime pas les araignées mais tu as le don de nous faire changer d'avis en poésie.
    4
    Simone L.V.
    Jeudi 8 Octobre 2015 à 14:39

    'pas si bête' la petite bestiole: c'était une garantie de douce chaleur, en effet ... mais un peu téméraire de se nicher aussi près d'une source d'eau: il est bien connu que les araignées survivent rarement aux dégâts des eaux!

    J'aime bien ton poème et je vais le partager avec Manon qui est complètement phobique à l'égard des araignées ... au point que l'autre jour, à la maison, elle s'est armée de la tête de loup pour astiquer le plafond de la chambre avant de se mettre au lit!

    Belle fin de semaine et bises; Simoneclown

    5
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 18:06

    salut

    un beau poème sur le fait du retour des araignées dans les maisonnées

    bon week-end

    6
    Samedi 10 Octobre 2015 à 11:43

    elle recherche la chaleur

    7
    Anikowa
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 13:21

    Merci Arielle pour ce poème plein de fraicheur clown...

    J'aime le contraste entre la description du givre pleine de charme, de pittoresque

    et l'humour de la suite avec beaucoup de mouvement et de gaité...

     

    Trop beau et beaucoup de talent !

    8
    Mardi 13 Octobre 2015 à 11:26

    Plein d'humour et de fraîcheur!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :