• Ma 4ème planche BD pour cette année : créer un Dessin de presse

    “Un dessin réussi prête à rire. Quand il est vraiment réussi, il prête à penser. S’il prête à rire et à penser, alors c’est un excellent dessin. ”Cette phrase de Tignous résume parfaitement la vocation du dessin de presse.

     

    Le dessin de presse, tout un art

    Le dessin de presse est un dessin court, avec ou sans texte,
    les dessinateurs de presse ne font qu’illustrer l’actualité en portant un regard humoristique, ironique, sarcastique… Les adjectifs sont nombreux ! Le dessin de presse plait pour son côté décalé, révélateur et incisif.

    Voici le mien :

    Ma 4ème planche BD pour cette année : créer un Dessin de presse

    L’histoire du dessin de presse

    La naissance du dessin de presse doit être replacée dans son contexte. Si des caricaturistes réalisaient déjà des estampes satiriques dès la Renaissance, il faudra encore attendre pour voir réellement l’émergence de ce nouveau genre.

    Retour sur l’histoire du dessin de presse en 3 dates…

    1789 et la liberté d’expression

    Tout commence essentiellement avec la Révolution française.

    La déclaration des droits de l’homme et du citoyen, assortie de la liberté d’expression a eu pour effet le développement de ces caricatures, même si la menace pèse toujours sur les caricaturistes. Il faudra ensuite attendre le début du XIXème siècle pour voir naître à proprement parler les premiers journaux satiriques illustrés, comme Le Charivari ou La Caricature dans les années 1830.

    Les satires politiques se développent et valent parfois à leurs auteurs des démêlés avec la justice. Ce fut le cas d’Honoré Daumier, qui fut condamné à 6 mois de prison pour avoir représenté Louis-Philippe sous les traits de Gargantua.

    Dès lors, les dessinateurs s’orientent vers la satire sociale, au détriment de la satire politique.

     

    1881, une date charnière

    La loi sur la liberté de la presse change la donne. Les journaux ont désormais le droit d’être publiés sans autorisation préalable. La censure s’éloigne progressivement. Avec la IIIème république, le secteur se développe fortement et aborde tous les thèmes : politique, social mais aussi religieux.

    C’est l’âge d’or du dessin de presse.

    Avec le développement de la presse d’opinion et les améliorations techniques du domaine de l’imprimerie, de 1870 à 1940, le dessin de presse est partout. Les dessinateurs de presse s’emparent des grandes polémiques de leur temps, comme ce fut le cas pour l’affaire Dreyfus, source d’importants clivages dans l’opinion publique.

    Jusqu’à la fin de la 2nde guerre mondiale, le dessin de presse est omniprésent que ce soit dans la presse généraliste ou dans la presse satirique.

    1945, une nouvelle ère

    La fin de la guerre, le début du déclin de la presse généraliste, le développement de la télévision, de la photo… Autant de facteurs qui ont commencé à impacter le dessin de presse. Les journaux illustrent désormais leurs articles de photos. Le dessin de presse continue d’être présent dans les journaux généralistes, mais la presse satirique quant à elle continue de décliner. Un déclin déjà amorcé pendant l’entre-deux guerres. Le nombre de titres est en baisse.

    Aujourd’hui, le paysage de la presse satirique est limité à quelques titres. Ces journaux, indépendants, sont uniquement financés par leurs ventes.

    • Le Canard enchaîné, créé en 1915, un journal d’enquête illustré exclusivement par des dessins de presse,
    • Charlie Hebdo, créé en 1970, qui repose quant à lui sur ses dessinateurs. Il est créé par l’équipe de Hara-Kiri, qui venait d’être interdit,
    • Siné Mensuel créé en 2011, fait son apparition parmi les titres de presse satirique après que le dessinateur Siné quitte Charlie Hebdo.

     

     

    « Extrait N°5 du récit "Un bien pour un mal", en cours d'écritureExtrait N°6 du récit "Un bien pour un mal", en cours d'écriture »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Février à 10:50
    Je n'aime pas les BD mais beaucoup les dessins de presse et le tien est très réussi. Tu dessines très bien. Bravo. Bisous
    2
    Jeudi 1er Février à 11:04
    Ton dessin est très joli. Ta plume a tellement de cordes à son arc. Vraiment, mille bravos
    3
    Lundi 5 Février à 18:08

    Salut,

    Il est bien ton dessin.
    Le temps est ensoleillé .
    Il fait froid alors on sort chaudement vêtu.
    Bonne semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :