• Re - Déception

    (Un goût d’amertume au fond des tripes) 

    Les histoires de cœur sont des histoires de cul ! 

    Je ne connaîtrais jamais l’amour avec un grand « A », 

    Celui dont on parle dans les films jusqu’à être repus 

    De bonheur, de rebondissements à faire vibrer notre « Moi ». 

    Nos ancêtres ne cédaient pas avant le mariage, 

    Cela renforçait les sentiments. 

    De nos jours, tout fout l’camp..point de mirage ! 

    Nous sommes trop pressés d’être indépendants. 

    Vive la liberté…mais pas celle du coït ! 

    Bouger ses fesses n’amène que du désarroi, les sentiments n’existent plus. 

    Je n’aime pas notre époque : elle est biscornue, baroque …De tout l’on se moque. 

    « Mardi 4 juillet 2006. Émission spéciale Mots MigrateursTurpitudes de l’amour »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 12:00
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :