• Quiller

    Glisser  "Il a gelé blanc, ça quille ce matin !"

     

    Définition tirée de l'ouvrage "Le parler de Thiers et de sa région" de Marie Chevallier et Jean-louis Boithias, aux éditions des Monts d'Auvergne.

    Et... je ne peux pas m'empêcher de republier mon poème ci-dessous (extrait de mon ancien blog) :

    http://arielle.over-blog.net/article-derapage-113257452.html

     

     

    manigance.jpg

                          Quand les gelées s’imposent

                          L’implacable bise me névrose

                          Gelant tous mes métatarses

                          Je fais du rap sur le verglas

     

                           Eh bien quelle descente !

                           Descente indécente

                           Quatre fers en l’air

     

                                                                          Sur ma luge virtuelle

                                                                          Je bats de l’aile

                                                                          Je me contorsionne

                                                                          M’accroche et ânonne

     

                                                                           Et bien que de jurons ! 

                                                                           Sacré non de non

                                                                           Voici les flocons

     

                                                                           Je peste sous cette neige

                                                                           Je glisse loin de mes rêves

                                                                           Je me mets en boule et roule

                                                                           Je deviens bonhomme maboule

     

                                                                            Bonhomme de neige en somme !

                                                                            Quelques enfants me bichonnent

                                                                            Dans mon nez pousse une carotte

     

                                                                             Quand l’hiver est déjà là

                                                                             Ne pas faire la fière-à-bras

                                                                             Rester tranquille sous les draps

                                                                             Laisser aux ados l’art du rap.

    « Vivre avec Il n’est si petit buisson qui ne porte ombre »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 19:55
    Martine 85

    J'aime la neige  même si c'est en ville la galère et même en campagne quand on a à se déplacer. Pour le moment je ne la souhaite pas,   j'étais encore à la plage cet après-midi et  je me suis baignée un 9 octobre. Il n'y a plus de saison, aura-t-on de la neige cet hiver ? En Vendée c'est très rare mais à Cergy peut être. Bravo pour ton poème

    2
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 23:29

    et quand il fait du verglas je ne sors pas j'ai bien trop peur de tomber

    3
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 10:04
    Tes mots déroulent devant nos yeux un film plein d'images qui roule et file au rythme du rap! Un plaisir de déraper avec toi!
    4
    Samedi 11 Octobre 2014 à 11:05

    Chez nous on dit "ca caille"

    L'hiver s'annonce

    Très bon WE

    5
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 01:25
    tu as une belle plume et j ai toujours grand plaisir à te lire.
    6
    Mardi 14 Octobre 2014 à 16:31

    Ce dérapage a de quoi faire perdre la boule.....de neige, bien sûr.


    Tu as tout de même un peu d'avance sur la météo !


    Amitié


    Renaud

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :