• Mijoter

     

    MijoterMiam ! J’aime cuisiner à petit feu

     

    Irrésistiblement je salive à qui mieux mieux

     

    Je mélange les ingrédients peu à peu

     

    Oignons, ail, fines herbes, je sors le grand jeu

     

    Tortore, tu me tiens en haleine, ventrebleu !

     

    Ecoutez crépiter, il se mijote quelque chose en ce lieu

     

    Rien n’a d’égal aux méthodes de nos petits vieux

     

     

     

    Dorez volailles, fondez plats en sauce et pot-au-feu

     

    Embaumez nos foyers, l’accueil est chaleureux

     

     

     

    Bonheur en marmite, délicieuses senteurs, atmosphère !

     

    Origan et ail des ours, chassez nos douleurs amères

     

    Naturelles, les recettes en fourneau guérissaient naguère

     

    Santé ? Point chercher loin : abusez des pots de terre

     

     

     

    Potions magiques, je touille la citrouille et scelle le secret

     

    Enigmatique, mon chaudron est là pour vous régaler

     

    Tentez l’aventure, léchez vos babines, de douceurs rêvez 

     

    Imaginez un Eden où la cocotte en fonte est reine

     

    Tâtez-moi ce doux fumet : vos narines sont en fête

     

    Sniffez sans modération, les mets sont de qualité

     

     

     

    Presque prêt ! Mettons nos pieds sous la table

     

    Louons, chérissons ces pratiques ancestrales

     

    Ah, j’oubliais ! J’ai aussi bichonné une marmelade

     

    Tante Rose la préparait dans du cuivre : magistral !

     

    Sortez serviettes, de plaisir vous baverez : un vrai régal.

     

     

     

     

    Tableau de Ger Alby http://geral.artelista.com

     

     

    « A vos souhaitsContes de Ma Mère l’Oie de Perrault »

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Janvier 2016 à 16:56

    et que c'est bon le plats qui mijotent longtps

    2
    Samedi 9 Janvier 2016 à 17:38

    J'aime beaucoup cuisiner aussi. Je trouve que la cuisine et l'écriture sont très proches on choisit les mots en les arrangeant avec harmonie pour le plaisir de ceux qui vont les déguster et le sien aussi, il en des de même pour la cuisine. Bravo pour ton poème. En ce moment, je savoure ton livre. Bises

    3
    Samedi 9 Janvier 2016 à 18:37

    Là tu nous en met plein la vue avec ton mijotage ha ha ha .

    Au cas où j' aurais oublié . BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2016 .

    Gros bisous marseillais .

    Renée (mamiekéké).

    4
    Samedi 9 Janvier 2016 à 19:20

    Hello Arielle

    On c'est mijoter une recette d'oursins aux oeufs de caille ce midi succulente.......Nos amis ont adoré !

    Bon Dimanche

    Pat

    5
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 11:14

    une gourmandise de saveurs et de mots

    un vrai régal!

    6
    Simone L.V.
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 18:01

    Ton acrostiche est une bien agréable 'mise en bouche', un 'appel aux fourneaux'! Personnellement je ne suis pas naturellement cuisinière mais pour les grands yeux brillants de mes petites filles qui récompensent  mes efforts j'éprouve un vrai plaisir à leur concocter des petits plats qui les changent de leurs menus de cantine ... sauf que: ce mercredi j'avais prévu du lapin et c'était sans compter sur la sensibilité de Lucie qui aime bien les petits lapins de la ferme chez les amis de ses parents; bilan c'est plus fort qu'elle, elle a envie de pleurer et ne peut pas avaler la viande de lapin! du coup je me suis rabattue en dernière minute sur le steak haché ... en espérant qu'elle ne fasse pas le rapprochement t avec les petits veaux!

    Bonne semaine et bises; Simoneclown

    7
    Anikowa
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 20:22

    Bien mijoter ton poème en acrostiche !

    Moi aussi j'aime bien mijoter des petits plats,

    ce soir de dimanche, j'ai fait un pâté au pomme de terre à l'ail des ours et à la crème

    et un ragoût de veau aux olives, carottes et champignons,

    Un régal tout ça !... Bises Arielle. 

    8
    Lundi 11 Janvier 2016 à 10:53

    pas trop d'appétit en ce moment mais ton poème me donnerait presque envie de faire de bon petit plat

    mais comme je suis seule je ne veux plus faire de grande cuisine comme quand les enfants étaient encore à la maison

    bises

    9
    Lundi 11 Janvier 2016 à 16:53

    Magnifique acrostiche. Un régal de mots pour nous mettre en appétit. Bravo, j'arrive me mettre à table.

    10
    Lundi 11 Janvier 2016 à 22:31

    Ton poème est aussi un vrai petit régal et bien original.

    L'on sent presque ce que tu nous a mijoté.

    C'est d'ailleurs un peu frustrant de n'être pas sur place.

    Je te souhaite une belle année 2016

    Renaud

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Mardi 12 Janvier 2016 à 17:07

    Salut

    En te lisant je salive. Heureusement j'ai pris un goûter.

    Bonne journée

    12
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 17:45

    Je souris pour "Tatez-moi ce doux fumet..." et je salive devant tous ces plats en sauce dont le fumet arrive jusqu'à mes narines !!

    Et en faire un acrostiche, chapeau !! Bonne soirée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :