• La p’tite bébête

    La p’tite bébêteAlors, si les archanges

    Dérangent Marie-Ange

    Et lui colorent la frange

    En bleu, vert et orange

     

    Je trouve que ce mélange

    Séduirait un agent de change

    Il l’emmènerait dans sa grange

    Écouter les mésanges

     

    En échange,

    Notez que c’est étrange

    Elle aimerait qu’il range

    Ce qui le démange

    « Pas trop présente en ce moment, je suis en plein déménagementLe Champagne des eaux de table »

  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Janvier à 18:11
    J'aime bien c'est amusant et chantant. Bisous
    2
    Mercredi 1er Février à 10:55

    Bravo, bravo... je suis fan de tes textes plein d'humour... merci de ta visite chez moi alors que ton temps est pris par ton déménagement probablement.

    3
    Mercredi 1er Février à 17:38

    Salut

    J'adore ton texte humoristique.

    Bonne journée

    4
    Mercredi 1er Février à 21:09

    A! quel charmant poème, mais j'ai beaucoup ri quand il l'emmène à la grange.^^ Belle soirée arielléa

    5
    Jeudi 2 Février à 12:58

    C'est alerte et chantant ... presque coquin aussi; un humour à ton image. Bises; Simonecool

    6
    Jeudi 2 Février à 16:15

    Salut

    Aujourd'hui je fais des crêpes .

    Le temps est plutôt triste .

    Bonne journée

    7
    Jeudi 2 Février à 18:49

    Eh bien oui, il faut ranger ce qui démange, voilà une bonne idée, sinon on est toujours embêté. Je rigole mais ces filles qui se colorent les cheveux ou mettent des perruques de couleurs vives, c'est pour faire la fête. Ce n'est pas pour autre chose. Merci pour ce petit poème tout léger qui fait du bien. Bonne soirée.

    8
    Jeudi 16 Février à 19:09

    sourire - un peu de légèreté dans ce monde si tortueux en ce moment, un poème qui donne le sourire et qui est chantant, et vive la p'tite bébétte dérangeante, elle favorise l'humour 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :