• Jules Lézard

    Résultat de recherche d'images pour "lézard des murailles"

     

    A la conquête du jardin de Saint-Cassien

    Jules le lézard a envoyé toutes ses troupes

    Elles ont fière allure sur le petit chemin

    Vêtues d’écailles, griffes en coupe-coupe

     

    Courtes sur pattes et véloces

    Elles mettent les salades à la noce

    La tactique est féroce

     

    Au mirador les artichauts veillent au grain

    En rang d’oignons, les blettes pas bêtes

    Guettent l’ennemi, s’affairent au chagrin

    Les tomates brandissent piquets, s’apprêtent

     

    Mais c’est qu’ils courent à quatre pattes ces reptiles !

    Visiblement il y a anguille sous roche, ils se faufilent

    La ruse est-elle arme de guerre ? La tactique est subtile

     

    Et voici l’artillerie lourde, pastèques et potirons

    Écrasent tout, désarmant Jules. Il invoque les dieux

    Zeus en colère lance des hallebardes, c’est la rébellion

    Il n’y a pas de lézard. Vexé, Jules capitule peu glorieux.

    « Mon recueil "Sacrés loustics ces acrostiches" est publié !Pour un faux pas »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Juillet 2016 à 20:57

    J'adore ton Jules Lézard!

    2
    Dimanche 17 Juillet 2016 à 23:37

    COUCOU du soir car j' ai vu ton joli poème sur facebook , j' oublie toujours que tu y es .

    Gros bisous marseillais à très bientôt .

    Renée (mamiekéké).

    3
    Lundi 18 Juillet 2016 à 06:49

    J'aime ton poème que j'ai lu hier via facebook. Quand la force remporte sur la ruse. Belle semaine. Bises

    4
    Lundi 18 Juillet 2016 à 10:23

    Salut

    J'ai bien aimé ton texte

    bonne semaine

    5
    Lundi 18 Juillet 2016 à 14:42

    Sacré Jules! aurait-il oublié que le propre d'un  lézard est de lézarder au soleil et non de partir en guerre contre les plantations! peut-être manque-t-il une petite murette empierrée au jardin de St Cassien pour que la petite troupe se love dans les interstices le temps d'un bain de fraîcheur?

    Un poème bien de saison ... et qui m'invite à lézarder sou le parasol!yes Bises; Simone

    6
    Lundi 18 Juillet 2016 à 17:38
    Un poème qui nous rappelle que l'été est là.. Charmant et gai, merci
    7
    Jeudi 21 Juillet 2016 à 22:11

    Bonsoir Arielle

    Manifestement Jules lézard n'était pas Jules César !

    Amitiés

    Renaud

    8
    Samedi 23 Juillet 2016 à 18:13

    Dans mon jardin ce sont surtout les geckos et les lézards qui bataillent. Comme la terre de mon jardin méditerranéen est trop sèche et que je ne veux pas arroser tout le jour, j'évite les légumes, je n'ai juste que des pieds de tomates. Bravo pour ce poème tout en jeu de mots. Bon week end.

    9
    Mardi 26 Juillet 2016 à 10:10

    Salut

    un petit passage en cette journée ensoleillée

    bonne semaine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :