• Ils se marièrent, ils eurent beaucoup d’enfants………..mon œil !

    Quelques jours avant le mariage, J……(voir  « J….. mon sauveur «  44 ème épisode dans ma biographie) vînt me voir à l’improviste. Il avait eu mon adresse par ma petite sœur, avec laquelle il était resté en contact. Il venait me demander de recommencer avec lui. Conformément à mes engagements, je lui explique que je vais me marier et donc que la chose n’est pas envisageable. J’en avais gros sur le cœur car ce type comptait beaucoup pour moi mais ce qui est dit est dit. Je devais tenir ma promesse à mon futur. Je suis du style assez fidèle lorsque la situation est claire. Vous verrez par la suite que j’ai été longuement fidèle à chacun. Je veux dire plusieurs relations en même temps mais  sincère avec chacun….. J…. fut très déçu de cette décision et encore plus lorsqu’il vit le futur ! il me connaissait bien et me dit « tu fais une bêtise ». « oui, je le sais mais je me suis engagée ». J…. passa l’après midi avec moi, m’expliqua que maintenant, il était dans un école de tir non loin de chez moi et qu’à l’occasion, il s’arrêterait dire bonjour. J’ai appris quelque temps après qu’il était parti faire un petit voyage à Sahorre (voir « militaire en vue mariage » 24 ème épisode dans la catégorie biographie) avec ma petite sœur. C’est certainement pour ça que je ne l’ai jamais revu. J’avais eu un pincement au cœur quand j’ai su qu’ils étaient sortis ensemble mais je ne pouvais pas leur en vouloir puisque je ne voulais plus de lui. Il aura certainement eu mauvaise conscience.

     

    Ayant tiré un trait sur ce passé, je me suis présentée devant le maire en ce mois de novembre. Je n’avais pas chaud dans ma jolie robe vieux rose toute en dentelle. Sur les marches de l’hôtel de ville, pour la photo, nous ressemblions à des bonbons………moi en rose, lui vêtu d’un costume en velours…….vert bouteille ! c’était déjà le reflet d’une grotesque erreur. Le repas a eu lieu dans le pavillon des beaux parents. Toute la belle famille était présente et fortement envahissante. De mon côté, il y avait ma sœur E….., ma petite sœur Ghislaine et Mara B….., une amie roumaine de ma petite sœur. Mara m’avait fait un beau cadeau. Elle avait confectionné spécialement pour l’occasion des poteries car elle donnait des cours à l’université américaine, boulevard raspail à Paris. J’étais allée la voir une fois et m’étais essayée à cet art mais ce n’était pas mon truc ! par contre, j’adore tout ce qui est fait main………..mais par les autres ! je ne suis pas très manuelle. Cette belle famille me gonflant, je me suis isolée plusieurs fois au cours de la soirée. Tout le monde s’en fichait pal mal et ne s’en apercevait à peine. Ils faisaient la fête entre eux. Seul P…., un des frères de mon époux (époux stoufflant !) s’inquiétait et m’avait rejointe pour discuter un peu. Et puis mes sœurs et Mara, bien sûr. P…. a vite pigé qu’il y avait comme un os !

     

    Le lendemain, nous entamions une vie banale de couple banal, comme la plupart des gens. C’était métro, boulot, dodo. Quelques soirées chez des amis que j’ai vite perdus à cause du comportement de mon stoufflant …..je veux dire époux.

    ...........57ème épisode..........à suivre........dans la série Biographie.......................     

    « La lune lunatiqueQui se ressemble, s’assemble »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Janvier 2007 à 12:00
    Dans un couple il faut surtout être complèmentaire et avoir des points communs pour lier l'ensemble. Dans le cas présent pas de complémentarité et peu (ou pas) de points communs, alors difficile de "faire prendre la mayonnaise". Un couple peu intelligent et peu cultivé arrivera à vivre de façon harmonieuse. Ce sont les écarts dans trop de domaines qui fragilisent l'ensemble. Maintenir un couple n'est pas chose aisée, il s'agit de deux étrangers vivant sous le même toit.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :