• Du changement dans l’air !

    La fête des Loges au XVIIIe siècle,
    dessin de Philibert Louis Debucourt (1755-1832) (source Gallica)

    La fête des Loges au XVIIIe siècle, dessin de Philibert Louis Debucourt (1755-1832) (source Gallica)
      FR….. était enfin venu faire le ciment dans ma douche. Maintenant je savais comment il fallait s'y prendre. J’aime voir un homme bricoler : cela attise mes envies ! un homme qui bâtit, répare, transforme un chantier en un tour de main est un génie. Et puis j’aime apprendre ces choses de la vie. Moi aussi je veux pouvoir dire « j’ai fait et voilà le résultat ». Je trouve qu’il y a là un sentiment de puissance assez sympathique.

    Après la douche, nous sommes passés à l’apéro. Je lui avais préparé un bon repas avant que nous repartions travailler. L’apéro s’éternisa et dévia en « casse croute » selon notre expression bien à nous (souvenir de Merlimont), si bien que Fr…….. décida de rester avec moi plutôt que d’aller au boulot.

    Vers 17h, alors que nous passions seulement à table, les livreurs arrivèrent pour porter le lit que ma fille I…….. s’était acheté. Il fallait bien l’installer ce lit, alors nous avons testé son ancien  clic clac…..merveilleux moment de nouveau interrompu par le bruit des clefs dans la serrure ! I……. rentrait du boulot. Nous nous sommes vite resaisis et avons pris un petit temps de pause avant d'essayer le nouveau lit.

    Je pensais que mon amour allait rentrer chez lui car il commençait à se faire tard. Il reprit un apéro qu’il aprécia beaucoup : pastis à l’ancienne que j’avais trouvé lorsque j’avais visité le musée de l’absinthe à Auvers http://www.auvers-sur-oise.com/content/content3539796.html . Je l’invitais à manger avec nous le soir mais il déclina…force oblige ! il allait se faire gronder par sa femme. Mais après tout : se faire cuisiner pour se faire cuisiner, il n’était plus à quelques heures près ! il nous invita au restaurant, chez Wallie à Colombes http://www.colombes.fr/fr/decouvrir-colombes/colombes-et-ses-villages/index.html . Nous voilà donc partis tous les trois….…et oui tous les trois car Cl……., le fiancé d’I………… (à cette époque) était un vieux pépère pantouflard et ne suivait jamais dans les sorties. Tant pis pour lui.. nous, on allait faire la fête.

    Mon amour commençait à être « bien fait » et sur l’autoroute, il nous fit quelques sueurs froides mais la route de chez Wallie, il connaissait par cœur et nous sommes arrivés sans bobo. Malgré l’heure tardive, Wallie nous servit un couscous royal de chez royal…bien arrosé encore et mon amour, plus amoureux que jamais, proposa d’aller faire un tour à la fête des loges à Saint Germain http://www.ville-st-germain-en-laye.fr/loisirs/fete-des-loges/presentation/ . Il avait passé cette journée à me faire des déclarations plus belles les unes que les autres. J’allais de surprise en surprise…de bonheur en bonheur. C’était sa manière de montrer comme il tenait à moi. Il n’avait de cesse de vouloir me faire plaisir,  juste avant ces trois semaines de vacances qui allaient nous éloigner l’un de l’autre .

    Pour la seconde fois depuis que je le connaissais, il questionna  I…….. pour savoir si notre relation la gênait. Il  était soucieux de notre bonheur et je ne l’en aimais que plus.

    Il déclara qu’en septembre, il quitterait sa femme. Il m’avait déjà dit chez Mado http://www.grisy.net/article-18014590.html la dernière fois, qu’en septembre il allait y avoir du changement. Je le croyais. Je pensais qu’il allait accepter cette place que son pote lui avait proposée, celle pour laquelle il m’avait dit il y a longtemps déjà « si je prends ce boulot, je divorce ». Il projetait de retourner vivre chez sa mère dans un premier  temps et je le comprenais. Chat échaudé craint l’eau froide ! il ne voulait pas d’un deuxième échec. Mais au moins il serait libre et nous pourrions de nouveau passer des nuits entières dans les bras l’un de l’autre…comme au début de notre histoire mais avec cette force d’amour qui nous liait à présent. Ce serait grandiose…j’avais hâte !

    Nous sommes donc partis à la fête des loges, après avoir déposé I……….. à la maison car elle ne voulait pas venir…….…normal, elle aussi avait un lit à tester avec son mecton.

    Toute la nuit, mon amour m’a serrée dans ses bras. Dans la rue il me tenait fort, on ne se cachait pas…mes rêves se réalisaient enfin !

    Après quelques peluches gagnées au tir au pistolet puis à la carabine, mon amour m’emmena dans la forêt. La nuit n’était pas trop noire, on y voyait encore les flaques d’eau sur le chemin s’enfonçant vers la densité feuillue qui nous attendait. Il me coucha dans les orties….et s’endormit ! ! ses ronflements m’amusaient et je prenais du plaisir allongée à ses côtés en pleine nature. Je finis par le réveiller car je frissonnais de froid et d’orties. A peine levé, il m’enlaça et…..jusqu’à 4h du mat au clair de lune, nos lunes s’épanouirent. Bon : il m’avait réchauffée !

    La sagesse dans ces 17h de folie nous imposait le retour à la maison car il fallait bien se reposer un peu avant d’attaquer une nouvelle journée de travail. J’avais une réunion à 8h30 et mon amour un rendez vous à 8h. Je lui proposais de dormir chez moi au point où il en était ! mais il déclina… »ça va gueuler ! ». Bon OK, tu fais ce que tu veux, moi je vais dormir. Il n’avait pas envie de partir et me suivit dans ma chambre. J’ai donc eu le bonheur de me réveiller dans ses bras au petit matin et lui fis son p’tit déj…j’adore çà ! nous avons dormi en tout et pour tout 1h30. La journée, bien que difficile par moments, se passa très bien et nous avions remis le couvert en fin de journée. Il eu droit à son engueulade comme prévu et même mieux ! sa fille aussi l’avait sermonné mais cela ne semblait pas le perturber outre mesure ce qui me faisait penser qu’il avait vraiment prit sa décision.

    ......209ème épisode..........à suivre........dans la série Biographie................

    « Une perle d'émeraude dans son écrin de verdurePlein les mirettes ! »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Avril 2008 à 12:00
    Alors cette fois-ci c'est la bonne...non, ne me dis pas qu'il y a eu encore revirement...faut savoir trancher une bonne fois pour toutes..grosses bises :0010:
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :