• Coup de blues

    Coup de blues

    Décembre se prend pour mars

    Et moi, en lassitude j’hiberne

    Mon inspiration est en berne

    Alors que fleurissent les lilas

     

    Je hisse le drapeau blanc

    Recluse dans ma chaumière

    Ils ont tué ma petite lumière

    M’ont freinée dans mon élan

     

    Ah que cesse ce tumulte inculte

    Qui loin de moi chasse le culte

    Je suis en pleine crise de foi

    Aux gerbes saccagées, l’effroi !

     

    La nausée m’ankylose, j’ai froid

    Quoi qu’on en dise j’ai les foies

    Dis-moi papa, ça ne passera pas ?

    Oh mais si, ne baisse pas les bras

     

    Lutter par la culture est digne en soi

    Alors sors de ton trou,  bouge-toi

    Et ça ira, ça ira, ça ira, tu verras

    Les bourgeons ne renaissent-ils pas ?

    « Ma préface dans Les Contes des pays de sable et de vent Maroc Mon livre "Adelyne" est dispo chez Thebookeditions »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 13:38

    Il y a des périodes sans, souvent dans cette période de cette fin d'automne un peu grise.... Mais bientôt l'hiver et son ciel bleu même s'il est un peu glacé parfois, puis le printemps et l'été. Bises

    2
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 15:40

    Je trouve ton poème superbement bien écrit avec des connotations avec les heures sombres de ces jours derniers. J'aime aussi la note d'espoir avec le printemps qui reviendra.

    3
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 15:46

    il faut bouger, se relever, ne pas montrer notre peur

    4
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 20:35

    Tout au bout de soi

    Il y a des  riens d'espoir

    Il suffit d'y croire

    5
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 19:09

    Même les machines ont leurs moments de faiblesse. Nous sommes des humains, on peut plonger au fond du trou et se relever ! Tu as su nous décrire ces mauvais moments. Je te souhaite un bon week end Arielle.

    6
    Simone L.V.
    Samedi 5 Décembre 2015 à 13:47

    Alors qu'approche noël, que l'on croit en l'Enfant de la Crèche ou pas, on devrait avoir le cœur en joie et des projets de fête! clownMais, hélas, les brouillards et les  frimas nous recouvrent d'un manteau de nostalgie et nous avons plus envie d'hiverner que d'aller vers les autresarf... Courage: dans quelques petites semaines la lumière va renaître et les jours reprendront la pas sur la nuit smileet bon weekend ; bises; Simonewink2

    7
    timilo
    Lundi 7 Décembre 2015 à 18:40
    Le blues du poète.. Ça existe aussi...
    Bonne soirée..
    8
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 18:21

    bonsoir Arielle merci de ton passage sur mon blog

    je vois sur cet article un poème qui correspond bien aux événements actuel

    pas facile d'avoir le moral

    mais ciomme tu dis ça ira, ça ira

    il faut aller de l'avant

    bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :