• Comète de Holmes

    afficher en 800x600>>>>> Clic sur la photo

    Dimanche dernier, je me trouvais sur la route entre Saulieu http://www.saulieu.fr/ et Chalons/saône http://www.chalon-sur-saone.net/. Je connais cet itinéraire par coeur et pourrais le faire les yeux fermés mais ce serait contraire au code de la route ! J'ai maintes fois été surprise par les paysages et ai écrit quelques poèmes à ce sujet (notamment un peu plus loin, vers Grenoble, vu que ma destination finale est Voiron, chez mon fils) http://www.grisy.net/article-4525952.html
    Je roulais pépère, poussant ma vieille ford fiesta à son maximum, soit environ juste en dessous de la vitesse autorisée sur nationale. Elle fait ce qu'elle peut, ma tir ! Cela me permet de bien profiter des beautés terrestes et célestes.
    Le soleil m'éblouissait. Il donnait fort et même trop fort ! C'était anormal. Ne me laissant pas impressionner, je commençais à le fixer et Oh délire............ je voyais deux soleils................... séparés par un long nuage de traîne d'un blanc éclatant......plus blanc que blanc comme disait notre ami Coluche http://www.evene.fr/celebre/biographie/coluche-71.php?citations.
    Voulant être rationnelle en mon cerveau, j'en déduis qu'il n'y avait pas deux soleils mais un soleil et la lune. La lune en plein jour : ceci se voit couramment.
    Il se produisit alors un événement extra ordinaire. La lune elle seule, était striée par un magnifique arc en ciel, un peu comme un ballon d'enfant et semblait rebondir dans l'atmosphère. Il n'avait pas plu depuis plusieurs jours et, à ma connaissance, la lune ne dégage pas assez d'humidité pour s'ennoblir de telles couleurs ! 
    Ma ford était visiblement branchée sur pilotage automatique et heureusement, car elle devait maintenant se débrouiller sans moi.
    Quelques kilomètres plus loin, je fus déviée à l'insu de mon plein gré, comme dirait notre cycliste bien renommé. Je me suis retrouvée sur la route d'Autun http://www.ville-autun.fr/ alors que je devais suivre Tournus http://www.guide-touristique.info/tfr/visite-virtuelle/visites_flash/tournus/index.htm.......... 
    Serpentant entre vignobles et chateaux, j'ai eu le privilège d'admirer des sites inoubliables........j'ai juste fait un détour de cinquante kilomètres.
    En fait, j'avais croisé la comète de Holmes.
    A cet instant, je n'ai pensé à rien : ni à prendre des photos, ni à prévenir mon fils qui m'attendait.
    Le ciel aurait pu m'embarquer en douceur et profondeur, sans que personne ne s'en aperçoive.............

    « Une jolie fleur dans une peau de vache (sic Brassens)Bonjour aux scorpions »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Novembre 2007 à 12:00
    Fascination bien compréhensible devant ce que le ciel offre de surprises et de spectacle. Moi ce sont les nuages, leur formes leurs couleurs au couchant, qui me font parfois marcher la tête en l'air...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :