• Ca me révolte !

    Je ne sais si vous avez regardé une certaine émission hier soir à la télé.....une émission où ça se discute. Thème de l'émission : comment vivre avec le smic ? Je suis écoeurée par les sujets hors sujet. j'ai eu l'impression d'assister à une vaste mise en scène. On est loin de la vérité ! Je me suis particulièrement interessée à la famille qui se retrouve en mobil home. Ces gens ne vivent pas avec le smic mais avec 2 fois le smic (sa part à elle et sa part à lui). Ils oublient aussi de considérer leurs biens qu'ils pourraient revendre si la situation était si dramatique ! Ils ont également la chance d'être une famille et d'avoir une famille. Ils ne sont pas isolés contrairement à tant de cas que l'on croise chaque jour sur notre chemin sans y prendre garde. Je considère que ce sont de "sales gosses de riches" qui méritaient bien une leçon et ils l'ont eue..... Enfin un peu de justice dans ce bas monde ! Cette femme était certes sincère dans sa détresse mais tellement à côté de la plaque ! Sa fille........n'en parlons pas ! Elle pleure sur le sort de ses parents mais ne bouge pas le petit doigt pour les aider. Je vis moi même en mobil home depuis 2 ans et vais vous faire goûter les joies de ce mode de vie (voir poème en fin d'article). Cette femme se démène avec trop d'énergie mal placée. Elle est volontaire et je la préfère à son mari qui se contente de subir (c'est lui le pauvre !), mais quelle maladresse ! Comment accepter qu'un terrain de camping s'octroie 1500 euro de droits d'entrée ? Stupidité ou volonté de ne pas déplaire à son macho et à ses enfants non reconnaissants ? ou tout simplement choix d'un camping de luxe ? Quelle pauvre femme ! Elle n'est pas matériellement pauvre mais pauvre d'âme. La solution était pourtant simple. Il suffisait de changer de terrain de camping (tous ne sont pas des escrocs), revenir à une réalité plus raisonnable. Il est trop facile de baisser les bras au 1er obstacle. Il faut penser avant d'avoir à panser.

    Je regrette beaucoup que ces émissions ne prennent pas de vrais exemples. On nous parle de pauvreté alors qu'on nous affiche des gens qui ne sont pas vraiment dans le besoin. La pauvreté, c'est celle de l'âme. Pas celle des gens qui s'enfoncent par manque de lucidité. Je trouve que la façon de parler de ce sujet n'aide pas ceux qui en ont vraiment besoin. Ces gens passent du pavillon au mobil home et se retrouvent en HLM pour leur plus grande joie. C'est évident qu'ils ne connaissent pas encore "ce qu'il est blême le HLM" ! avec sa populace et ses frayeurs au pied de l'ascenseur.... Quel bonheur d'être en mobil home lorsqu'on a connu les HLM avant ! quel bonheur d'avoir son petit bout de jardin, de faire son barbecue, de ne plus payer d'impôts locaux ni d'abonnements EDF/GDF. Quel bonheur d'être loin des supercheries du système. Quel bonheur d'avoir le soleil, les petits oiseaux et la qualité de vie en prime. C'est petit le mobil, oui........mais pour tout l'or du monde, je ne retournerais pas en HLM. Je suis maintenant souriante, en meilleure santé car en pleine nature et tellement plus équilibrée ! L'hiver est un peu dur, c'est vrai mais c'est une question d'organisation. Un mobil est une maison sauf qu'elle est sur roulettes. On peut y faire tous les aménagements nécessaires pour passer un hiver au chaud (isolation fenêtres, plancher). On peut même rajouter des pièces sans permis spécial ! Alors.......faut arrêter de geindre, faut se bouger un peu et accepter son sort.

    Je n'aime pas les faux pauvres.

                   

    Play Mobil

     (C’est là qu’on se les roule)

     Qui dit mobil dit mobilité,

     Qui dit home dit maisonnette,

     La mienne est sur roulettes,

     On y est bien l’été,

     Au soleil comme des papes,

     On ne me prend pas au sérieux !

     C’est pourtant là que comme un coq en pâte

     Je vis…. Loin des curieux.

     Je fais des économies,

     Des impôts locaux je me rie,

     Et je profite du confort.

     Jardin et chambrette… coquin de sort !

     J’ai traîné mes guêtres,

     J’ai transpiré, toujours bossé

     Pour en final, notez que c’est bête !

     De mon logement me faire expulser.

     Quel pied que ce pied de nez !

     La marginalité me va,

     Les tracas sont dépassés.

     Je joue dans mon mobil,

     C’est le play mobil.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « J'écris des poèmesAides toi........... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Septembre 2009 à 12:00
    J'aime beaucoup le poème sur le mobil-home.Cette émission date, je l'ai peut-être vu mais je ne m'en souviens pas....De toute façon, cette émission est supprimée, je trouve que certains reportages ne correspondent pas au sujet bien réel de l'émission et quand ils sont biens, ils ne sont pas complets à mon avis.Trop facile de se plaindre quand on n'a pas touché réellement "le bout du rouleau" !La télévision m'énerve, la plupart des reportages sont "à côté de la plaque" !Je vois que vous avez Barrueco dans vos liens, je lui ai acheté son CD par l'intermédiaire de Chris, sa soeur. J'aime beaucoup Barrueco. Amicalement
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :