• Bon anniversaire POPEYE !

    Popeye (prononciation américaine : ˈpɑːpaɪn. est un personnage de fiction créé par l'Américain Elzie Crisler Segar en 1929 pour son comic strip The Thimble Theatre. Sa première apparition est dans la bande quotidienne du 17 janvier 1929. Marin brut et susceptible mais généreux et loyal, doué d'une force extraordinaire, il est devenu l'un des personnages emblématiques de la culture populaire américaine suite aux adaptations en dessin animé à partir 1933. Dans la plupart des pays du monde, il est dans le domaine public.

    Origine et nom du personnage:

    Popeye aurait été inspiré à Segar par Frank Fiegel, dit « Rocky » (1868-1947), habitant haut en couleur de Chester, la ville de l'Illinois où l'auteur a grandi2. Ce grand Américain d'origine polonaise à la mâchoire anguleuse, amateur de bagarres réputé pour sa force extrême dans sa jeunesse et fumeur de pipe invétéré par la suite, était bien connu de Segar, mais celui-ci n'a jamais confirmé directement qu'il ait inspiré Popeye.

    Le nom de Popeye vient de son œil « éclaté » (pop eye). Il est appelé ainsi par Ham Gravy dans le strip du 19 janvier 1929. Segar ne donne jamais le prénom originel de Popeye, qui lui-même ne s'en souvient plus, pas plus que son père. En France, Popeye est appelé « Mathurin » dans les albums publiés par Tallandier de 1935 à 1938, mais le nom originel, utilisé dans les hebdomadaires Robinson et Hop-là ! à partir de 1937 s'impose dès la fin de la décennie.

    « Popeye » est également utilisé dans les pays hispanophones, néerlandophones, lusophones et germanophones, ainsi que sous forme transcrite dans les langues slaves (Попай ou Попај), en hébreu (פופאי), japonais (ポパイ), coréen (뽀빠이) ou bengali (পপাই). L'arabe (باباي, « bābāy ») et l'hindi (पोपी, « pōpī ») utilisent des transcriptions plus éloignées. En serbo-croate et en tchèque (« Popaj ») ainsi qu'en lituanien (« Popajus ») des graphies adaptées sont utilisées.

    Dans d'autres langues, Popeye prend un nom local : « Kalle » en finnois, « Karl-Alfred » en suédois, « Skipper'n » en norvégien, « Zebl » (زبل) en persan et « Temel » en turc. Enfin, d'autres langues insistent sur sa force : en mandarin il se nomme « dàlì shuǐshǒu » (大力水手, « marin vigoureux ») et en italien « Braccio di Ferro » (« Bras de fer »).

     
    Photo de Jean-Pierre Houël Dit Moulin.
     
    « Sacré bonhommeDe Chirens à Crossey »

  • Commentaires

    1
    Simone L.V.
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 14:09

    Woaouhhhhhououououhhhhh! et moi qui croyais que c'était un bon p'tit matelot bien d'chez nous! dans mon inconscient c'était même un 'marin breton'! Il n'empêche que ton 'dossier' est sacrément bien renseigné et qu'une fois de plus, grâce à toi, je me coucherai moins ignare ce soir!

    Bon a-midi (ici il fait frisquet mais le soleil brille, brille, brille) bises; Simoneclown

    2
    Lundi 18 Janvier 2016 à 11:55

    voià un personnage qui a disparue

    cela me ramène plusieurs années en arrière

    bonne journée

    bises

     

    3
    Lundi 18 Janvier 2016 à 15:20

    que de souvenirs avec ce Popeye

    4
    Mardi 19 Janvier 2016 à 11:44

    J'aimais bien dans mon enfance ce drôle de personnage.

    5
    Mardi 19 Janvier 2016 à 18:05

    On ne le voit plus à la télé en dessins animés. Et dire qu'on nous conseillait de manger des épinards pour être fort comme Popeye, il y a pas mal de décennies, alors que ce n'était pas vrai en somme. Il faut manger de tout. Merci pour ces infos sur ce personnage bien sympathique. Bonne soirée Arielle.

    6
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 16:58

    je viens te souhaiter un bon mercredi

    bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :