• Balayé, le poids des années

    Balayé, le poids des annéesÇa y est ! Je me suis mise sur mon soixante et un

    Il ne faut plus que je vieillisse, j’ai assez donné

    J’ai enfin atteint l’âge fatidique pour jouir à taux plein

    Des trimestres magiques où je me suis tant fait suer

     

    Oublié mon passé, pour l’heure j’ai choisi alzheimer

    Je vais me faire une retraite où mille flambeaux

    Précèderont de doux arcs-en-ciel en ma demeure

    Pas la dernière, non ! Voici que je renais ce tantôt

     

    L’hiver ne sera plus que printemps au rus chantants

    Les oiseaux viendront siffler et picorer à ma fenêtre

    J’apprécierai comme un trésor chacun de mes instants

    Je retrouverai mon identité, mon sourire, mon allégresse

     

    Car la vie m’a bien usée, j’en ai perdu tout mon latin 

    Les gouvernements m’ont mise dans le pétrin, sur le tard

    Beaucoup trop d’efforts fournis pour un bout de pain

    Adieu monde du travail vérolé, bonjour joyeuses guitares.

     

    « Aligot de l'Aubrac La rhubarbe... même en salade ! »

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Novembre 2014 à 18:48

    je te souhaite une bonne retraite

    2
    Lundi 10 Novembre 2014 à 19:26

    je te souhaites des jours merveilleux….. vive la liberté….

    3
    Lundi 10 Novembre 2014 à 20:37
    Droopy14

    Bonne retraite,

    en oubliant le passé certes,

    mais aussi je l'espère le chemin d' alzheimer.

     

    Amicalement.

     

     

     

    4
    Mardi 11 Novembre 2014 à 01:23
    Alors bonnes grandes vacances et continue d'ecrire..pour lutter contre Alzheimer
    5
    Mardi 11 Novembre 2014 à 05:50

    Bonne retraite ! Et bravo pour votre enthousiasme.

    6
    Mardi 11 Novembre 2014 à 07:03

    Ce poème daterait-il un peu, je croyais que tu étais déjà à la retraite depuis que tu as déménagé et tout le monde te souhaite bonne retraite, j'ai dû manquer quelque chose. Peu importe j'ai beaucoup aimé ton poème. La retraite que je craignais tant et que je n'aurais pas prise si je n'y avais pas été un peu forcé par mon employeur c'est superbe. Je l'en remercie aujourd'hui. Bisous

    7
    Mardi 11 Novembre 2014 à 13:57

    Un beau poème pour commencer une nouvelle vie!

    8
    Simone L.V.
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 13:27

    BON ANNIVERSAIRE!yes ( aie!  il me semble que j'ai 'loupé' la vraie date? n'était-ce pas plutôt fin octobre? j'ai pourtant la 'trace' de mon message de l'an passé dans ton dossier; je suis impardonnable!)oops

    Passons au 'sujet' du jour: Superbe poème!!!cool mais pourquoi vouloir ne plus vieillir? le ruban de la soixantaine est long et semé de bien belles choses  lorsqu'on est, enfin, libéré des contraintes du monde du travail ... cela va faire bientôt 8 ans que je m'y promène avec délectation!sarcastic Bises; Simone

    9
    Jeudi 13 Novembre 2014 à 07:37

    Hello Arielle

    Un sourire coute moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière disait l'Abbé Pierre ! Je te souhaite une belle journée pleine de promesse et de gentillesse positive. Un geste tendre, un sourire, c'est ce qui rend la vie plus belle, c'est ce qui donne des ailes, c'est une partie de l'amitié. J'espere que ton jeudi sera à la hauteur de tes souhaits...

    Bizz

    Pat

    10
    Vendredi 14 Novembre 2014 à 19:24

    Bon anniversaire Arielle ! et bonne retraite, on aimerait que le temps s'arrête un peu en effet, profiter un peu plus longuement de cette étape, mais le temps est envahissant. Alors profitons de l'instant présent, et que les guitares s'en donnent à coeur joie ! bonne soirée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :