• Argumentum baculinum


    Argument du bâton.

    Molière peint par Nicolas Mignard (1658).Collection Comédie-Française.
    >>> Clic sur la photo

    Donner des coups de bâton en guise d'arguments ; employer la force pour convaincre.

    Dans le mariage forcé de Molière, Sganarelle emploie avec le pyrrhonien Marphurus l'argumentum baculinum.

    « Le prince charmant aussi a ses défauts !Première Déclaration »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Février 2008 à 12:00
    Des avocats sont des batonniers au barreau de.... bizarre hein ? sourire. Je te souhaite un bon dimanche et un grand succès pour les ventes au salon. Bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :