• "Ambiance conte de fées" Où l’on apprend à faire d’un rêve une réalité.

     

     
     

     

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr 1870. Mamontov, un riche exploitant de lignes de chemins de fer, achète la propriété d’Abramtsevo, au nord de Moscou. Dans ce beau domaine boisé, il compte réaliser son grand projet : revenir aux sources de l’art russe… Tout un programme !

    Pour cela, il invite les meilleurs artistes de son temps. Peintres, sculpteurs, auteurs, compositeurs : ils sont nombreux à le rejoindre. Abramtsevo devient vite une colonie d’artistes très courue.

    Ilya Repin, Portrait de Savva Ivanovitch Mamontov, 1878, huile sur toile, collection privée
    Voir en grand

     
     

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr Le peintre Viktor Vasnetsov, par exemple, est enthousiasmé par cette aventure. Dans la propriété, il fait bâtir une église en s’inspirant des contes russes.
    Il va même jusqu’à faire construire une maison de "Baba Yaga", la version russe de la sorcière occidentale.

    Viktor Vasnetsov, Maison de “Baba Yaga”, Abramtsevo, photo : A.Savin
    Voir en grand

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.frMamontov veut aller encore plus loin. Pour occuper ce petit monde artistique, il décide de tous les mobiliser pour créer un chef-d’œuvre commun : un opéra !

    Leur première collaboration est La Fille de neige. Inspiré d’une histoire populaire russe, cet opéra raconte le destin tragique d’une jeune fille née des amours de la "Fée du Printemps" avec "l’Hiver".

     Viktor Vasnetsov, La Fille de neige, 1899, huile sur toile, 116 x 80 cm, Galerie Tretyakov, Moscou
    Voir en grand

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.frEt pour les costumes et les décors ? On fait évidemment appel à Vasnetsov, lui qui a si bien su transcrire l’imaginaire des contes russes dans ses constructions.

    Cette version de La Fille de neige est ainsi jouée pour les artistes d’Abramtsevo, mais aussi à Moscou. Cet "art total" révolutionne l’opéra russe. Et vingt ans plus tard, c’est sur ce modèle inventé par Mamontov et ses artistes que la France découvre les fameux Ballets russes !

    Viktor Vasnetsov, Costume pour l’opéra “La Fille de neige”, 1885
    Voir en grand

    Pour en savoir plus : Toutes les informations ici

    Pour voyager à travers les saisons russes, de la fin de l’hiver au doux printemps et jusqu’à l’arrivée de l’été, direction l’Opéra de Paris ! Dès le 15 avril, La Fille de neige s’installe sur la scène de Bastille.
    Ce conte merveilleux a été mis en musique par le compositeur Nikolaï Rimski-Korsakov, qui le considère d’ailleurs comme sa meilleure œuvre : "Tout y est scénique, musical et bien construit, parfaitement proportionné." En toute modestie !

    « La bosseJules Verne : le manuscrit du Tour du monde en 80 jours retrouvé et publié (Source : France 3 Hauts-de-France) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Mars à 13:06

    Je ne sais pas comment tu fais pour dé"nicher autant d'informations aussi passionnantes qu'originales? mais, pour notre plus grande joie, tu nous en fait largement profiter! encore une fois: Merci!!! Bises; Simoneclown

    2
    Mercredi 8 Mars à 19:50

    Très intéressant et les peintures moi j' adore ça .

    Bisous .

    Renée (mamiekéké).

    3
    Jeudi 9 Mars à 10:54

    Une histoire passionnante. Merci encore pour ces recherches qui font notre bonheur.

    4
    Jeudi 9 Mars à 16:45

    Plus rien ne me ferait retourner vivre à Paris mais en revanche, quand je vois des expos ou des spectacles intéressants, je regrette de ne pouvoir en profiter. Merci pour cet article bien documenté et intéressant.

    5
    Samedi 11 Mars à 10:56

    Salut,

    Elles sont superbes et intéressantes tes infos.

    J'adore la peinture.

    Bon week-end

    6
    Samedi 18 Mars à 16:34

    Salut,

    le temps est déplorable avec de la pluie et du vent.

    Il parait que ca va durer encore une semaine.

    Bon week-end

    7
    Mercredi 22 Mars à 19:37

    Merci pour ton article. On rêve. On a besoin de cela. Merci aussi à ceux qui inventent des histoires belles qui nous font rêver. Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :